Déployez les ailes du changement

Lorsque nous sommes amenés à changer de vie que ce soit par choix ou par obligation, que nous souhaitons nous investir dans un projet personnel ou professionnel, nous avons besoin de mobiliser au mieux toutes nos capacités, de déployer notre plein potentiel pour mettre toutes les chances de notre côté et atteindre notre objectif. C’est un véritable appel à l’aventure ! Bien facile à dire me direz-vous, pour cela il faudrait déjà pouvoir le reconnaître et savoir comment le mobiliser pour l’utiliser.

Beaucoup de personnes avec lesquelles j’ai l’occasion de discuter au quotidien me disent qu’elles ont bien une idée mais qu’elles ne savent pas trop comment s’y prendre, qu’elles n’ont pas toutes les connaissances ou qualités nécessaires pour réaliser leur projet, mais, attendez une minute … c’est nous, et personne d’autre que nous, qui choisissons quelles capacités et quelles qualités nous voulons développer ! Prendre conscience de ce choix, de cette responsabilité, change absolument toute la donne car on réalise alors qu’on est acteur principal de son projet, et à plus grande échelle de l’aventure de sa vie.

 

Dans un premier temps il est important de prendre conscience de notre curiosité innée, notre appel à nous développer, à grandir. Chaque être vivant est fait pour cela. Aussi tout au long de notre enfance, de notre apprentissage, nous sommes motivés dans ce sens. Pour certains d’entre nous, les aléas de la vie ont fait qu’ils ont cessé de stimuler cette curiosité qui nous permet de nous développer et de grandir, mais même enfouie, elle reste présente en nous, n’attendant que d’être réveillée et stimulée à nouveau. Notre potentiel est quelque chose qui ne demande qu’à être encouragé, boosté, challengé pour arriver au meilleur de nos capacités. Il est nécessaire de prendre conscience de ce fait et de l’accepter. Cela implique aussi que nous mettions de côté nos croyances négatives venant de l’extérieur. La curiosité est loin d’être un vilain défaut.

 

La seconde étape, consiste à faire un bilan de notre potentiel aujourd’hui, l’orienter dans la direction que nous souhaitons prendre et le cultiver en nous posant les questions suivantes: que savons-nous faire aujourd’hui ?, de quels outils et personnes ressources disposons-nous ?, comment pouvons-nous nous valoriser davantage ?, y a-t-il des domaines dans lesquels nous aurions encore besoin de nourrir nos connaissances ? Et si besoin, nous pouvons nous faire le cadeau d’investir dans une formation ou un coaching et nous faire accompagner dans cette démarche car investir pour notre personne nous permet de nous valoriser encore plus.

 

L’étape suivante, et de loin la plus importante, une fois notre potentiel évalué, est de le libérer, le déployer pleinement. Si nous cultivions nos richesses intérieures, suivions des formations, lisions des livres simplement pour apprendre et rester dans notre situation inconfortable à laquelle nous sommes maintenant habitués, cela ne servirait pas notre élan intérieur. Il n’y a que le passage à l’action qui permette de réellement libérer notre potentiel. Une fois que nous nous sentons prêts à agir, même si nous savons que nous ne savons pas tout, qu’il y a toujours des inconnues dans l’équation, nous sommes néanmoins prêts et confiants pour commencer à libérer notre potentiel. Nous avons cultivé tant de ressources, de confiance en nous même et de courage que même si nous n’avons aucune idée de ce qu’il adviendra à long terme, nous nous sentons prêts à tracer notre propre chemin. Inutile d’exiger de faire un bond de 10 mètres, l’important est de donner l’impulsion, le mouvement vers la concrétisation de l’action, équipé de tout notre potentiel. Même lorsque nous sommes dans une étape creuse, que nous nous sentons perdu, il y a toujours une petite chose dans la boite à outil de notre potentiel qui nous permet de nous rapprocher de notre objectif. Puis cette petite chose nous dirige vers une autre petite chose, qui nous en fait découvrir une autre, et petit à petit en pratiquant, en déployant régulièrement notre potentiel on réalise qu’on continue à l’amplifier jour après jour jusqu’au moment où « tadaaaaaa, une IDEE !!! Et si je faisais ça ?! ».

 

Bien entendu, il pourra nous arriver en cours de parcours de faire des erreurs, d’essuyer des échecs. Cela arrive à tout le monde : Christophe Colomb a bien cru découvrir les Indes en arrivant en Amérique … à 2 reprises ! N’en ayons pas peur, car ces événements que nous pouvons considérer comme fâcheux cachent des cadeaux. Ils nous permettrons d’apprendre d’avantage sur nous-même mais aussi sur notre perception de notre projet et ils nous donneront la possibilité d’ajuster nos perspectives si nécessaire pour nous repositionner au mieux pour atteindre notre objectif. Petit à petit nous apprenons à lâcher toutes nos résistances car nous connaissons de mieux en mieux notre potentiel puisque c’est nous qui avons monté l’escalier marche après marche, nous nous sommes enrichis du chemin qui est le nôtre.

 

La chose importante dans tout cela est d’être attentif à ce moment précis, lorsque notre voix intérieure nous dit « voilà comment je veux vivre, c’est maintenant, on y va » et que nous choisissons de l’écouter, que nous pouvons nous préparer à vivre l’aventure de notre vie car nous sommes sur le point de déployer pleinement notre potentiel.

Mais … ne me croyez pas, expérimentez 🙂

 

bike-1283777_1920

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *